L’ open space est aujourd’hui un espace de travail qui s’est largement popularisé et généralisé dans les entreprises.

Mais il arrive parfois que travailler avec ses collègues à quelques mètres de soi viennent perturber votre concentration, tout du moins vous gêner, c’est alors que la liste des inconvénients vient s’allonger : bruit ambiant, manque d’intimité, mauvaise concentration, sentiment d’être surveillé.

L’open space a aussi ses bons côtés, rappelons-le, comme le fait de travail avec un esprit d’équipe, d’être entouré, d’avoir une facilité de communication et de créer une dynamique de groupe.

Pour trouver le bon compromis, comment bien vivre en open space ?

 

Des règles essentielles

La première chose à faire est de définir des règles de bonne conduite, de trouver un mode de fonctionnement pour que la vie collective soit la plus « facile » possible : organisez une réunion avec votre équipe où chacun va pouvoir s’exprimer et déterminer des points importants sur lesquels personne ne pourra transiger. Par exemple, vous pouvez décider de respecter le silence et la discrétion afin que chacun se concentre. Vous pouvez aussi décider que tous les téléphones soient mis en mode vibreur ou bien demander à vos collaborateurs de sortir du bureau pour répondre à un appel.

Au lieu d’interpeller quelqu’un à travers tout l’ open space, pourquoi simplement ne pas se déplacer ou pour les plus fainéants, envoyer un mail ou un SMS ? Evitez aussi les odeurs qui peuvent déranger comme la nourriture ou des parfums trop forts.

 

D’autres conseils utiles

 

Il est impératif que chacun délimite et se ménage son espace de travail : mettez des objets personnels, installez s’il le faut des cloisons sous la forme de rangements ou une plante. Il faut aussi se protéger et s’isoler du bruit ambiant : certains utilisent des boules Quiès quand d’autres décident de s’enfermer dans leur bulle en mettant un casque sur les oreilles. Quoiqu’il arrive, prévenez toujours vos collègues que vous souhaitez être tranquille durant un moment et que c’est par souci d’efficacité et non par rejet des autres.

Vous devez aussi apprendre à gérer vos émotions et notamment votre stress pour que chacun puisse travailler dans de bonnes conditions : si votre nervosité provient d’un de vos collaborateurs, dites-lui directement votre ressenti avec diplomatie et essayez de trouver ce qui est le mieux vous convenir à vous deux.

Si c’est l’organisation de tout l’ open space qui est un souci, il est préférable d’en parler avec vos collègues aussi pour définir un nouvel agencement.

Quoiqu’il arrive, l’ open space vous oblige à être avec les autres alors n’oubliez jamais de communiquer, de discuter vos points de vue, de rester cordial et quand tout cela ne suffit plus, sortez un moment hors des bureaux, inspirez profondément, soufflez quelques minutes.

Pour aller plus loin

Apprenez à gérer votre stress

About The Author Alain Manoukian

comments (1)

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>