Alors que vous commencez à voir la date des examens se rapprocher inexorablement, le stress commence lentement mais sûrement à vous envahir. Il est là, tapi dans l’ombre, attendant une faille de votre part pour s’immiscer dans tout votre être et vous faire douter, vous interroger, vous faire paniquer.

 

Heureusement, il existe des méthodes très simples pour apprendre à gérer son stress des examens, des exercices pratiques qui vont vous accompagner tout au long de votre scolarité, de votre vie étudiante mais aussi dans le monde d travail.

 

Comprendre le stress des exams

Les examens représentent comme un passage, une sorte d’initiation pour entrer un peu plus dans la vie adulte et donc vers la vie professionnelle. En France, ils sont perçus comme une reconnaissance sociale et il est naturel de se mettre la pression afin de ne pas être mal jugé et de ne pas échouer. Cette peur de rater est inhérente au défi que représentent les examens.

Certains paniquent tandis que d’autres surmontent leur angoisse des exams. Comment contourner cette peur ? Comment vaincre le stress de l’exam ?

Il faut travailler sur 2 plans en parallèles.

D’abord, sur le plan physique, il est indispensable de dormir suffisamment et d’avoir une hygiène de vie impeccable avec une alimentation variée et équilibrée (ni trop riche car cela vous empêchera d’être bien, ni trop pauvre car vous aurez des carences).

Pratiquez aussi une activité sportive pour relâcher la pression, voyez des amis ou passez du temps avec votre famille pour vous détendre.

 

Sur le plan psychologique, surtout les jours qui précèdent les examens, vous devez aérer votre cerveau alors faites-vous plaisir : coupez net, faites un restaurant avec des amis, allez voir un film au cinéma, sortez vous promener dans un parc.

L’important est d’évacuer les émotions négatives et de les remplacer par des ondes positives : par exemple, en riant, vous libérez des endorphines qui sont les hormones du bien-être.

 

La préparation aux exams

Il faut vous organiser : pour être totalement zen (ou presque), il ne faut pas vous mettre à travailler à la dernière minute et perturber vos habitudes.

Planifiez un calendrier pour vos révisions, faites vos révisions de façon régulière et accordez-vous des moments de coupure sans culpabiliser.

Dormez au minimum 7 heures par nuit et essayez, si possible de faire une petite sieste l’après-midi, à peine 15 à 20 minutes, ce sera suffisant pour repartir de bon pied.

Le soir, avant de vous coucher, chouchoutez-vous : buvez une petite boisson chaude, regardez-vous une série TV pour décompressée mais ne veillez pas tard, lisez un bon bouquin qui n’a rien à voir avec les sujets de vos révisions.

 

Pourquoi ne pas essayer la méditation ? Quelques minutes par jour suffisent et vous renforcerez votre confiance en vous-même, vous créerez des pensées positives qui vous boosteront.

 

 

Pour aller plus loin

Coaching étudiant

Apprendre à gérer son stress

About The Author Alain Manoukian

comments (0)

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>