38159

Depuis quelques temps nous voyons apparaître un peu partout des propositions de job qui nous promettent monts et merveilles. Rien qu’à la lecture de ces annonces des étoiles surgissent dans les yeux des candidats… En voici quelques exemples : globetrotteur qui relate ses aventures sur la toile, gardien heureux d’une île paradisiaque à l’autre bout du monde sur un site protégé, ou bien testeuse de maillot de bain en Californie avec leçon de stand-up paddle sur la plage de Santa Barbara. Bref le job idéal ! Qu’est-ce que tous ces job en ont commun ? Ils font appel à notre imaginaire, à différentes sources de plaisir, au rêve qu’il existe un métier « idéal ».

Intéressons nous à la question « Qu’est-ce qu’un job de rêve ? ». Si l’on sort du fameux cliché « un de job de rêve, c’est celui où je gagne beaucoup d’argent tout en ne faisant rien du tout», cette question est intéressante. Car la définition d’un métier de rêve peut être grandement différente d’une personne à une autre et d’une étape de vie à une autre. Ceci est d’autant plus vrai si on ne sait pas ce que l’on veut faire de sa vie !
Pas facile de trouver sa voie et de répondre à « qu’est-ce que je vais faire ? Je ne sais pas quoi faire ! ». Car trouver ce qui a du sens pour soi, trouver sa voie exige de s’interroger sur soi-même et de prendre le temps de répondre aux questions suivantes : « Qui suis-je ? De quoi suis-je capable ? De quoi ai-je envie ? »
Face à ces questions, partant de zéro – les anglo-saxons ont une expression très imaginée pour définir cela « Start fromscratch » – on peut avoir l’impression de se sentir vraiment coller au « scratch » ou encore pire de se « scratcher » dans une foule de questions sans y trouver de réponse ! Le manque de motivation et les doutes peuvent être nombreux à l’heure de faire des choix pour des études ou pour un premier poste ou de rebondir en milieu de vie.
Un travail de coaching individuel et personnalisé avec un coach permet d’apporter des réponses sur la connaissance de soi, ses intérêts professionnels, ses motivations profondes. Un coaching permet de commencer à défricher le terrain sur son orientation ou sa réorientation. Vous apprendrez à rêver votre projet pour en définir les différentes composantes. Vous poserez les bonnes questions comme « Dans quel environnement je souhaite évoluer ? »

Passer un profil de personnalité est également un bon départ pour poser les bases d’une réflexion sur soi-même et appréhender ses traits de personnalité et ses envies: « Est-ce que je suis une personne qui préfère travailler seule ou en équipe ? Est-ce que j’aime faire appel à ma créativité ou je préfère plutôt suivre des procédures pour réaliser une tâche » etc…
Des choix et des perspectives plus clairs se dessinent au fur et à mesure que l’on a mieux cerné qui on est, quelles sont nos inspirations, nos sources de motivations, nos compétences et nos talents.

C’est comme si vous étiez le peintre de votre vie, que vous preniez le temps de découvrir votre palette et décidiez ensuite quelles couleurs vous mettrez dans votre tableau.
Parfois votre métier idéal n’existe pas encore. Ce n’est pas grave ! Suivez votre intuition, créez ce nouveau métier et donnez votre propre définition d’un job de rêve. Le plus important est d’oser vous lancer, d’oser réussir! Faites une première expérience, apprenez à vous découvrir de nouvelles compétences ou de nouvelles passions. Libérez-vous !
La vie professionnelle est pleine de rebondissements ! Osez réussir

Article d’Ingrid
Coach référencé MySuccess

MySuccess est la première plateforme de coaching professionnel à distance pour les particuliers et entreprises. Une quinzaine de coach professionnels sont référencés sur la plateforme. Formation, accompagnement professionnel, coaching, coach et atelier formation-action.

10.0 10

Noter l'article

Le job de mes rêves

3
Article10.0
Reader Rating: ( 2 votes ) 3.2

About The Author Axel Manoukian

comments (0)

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>