hourglass

 

 

Choisir, c’est renoncer : tout un programme…

Nous rencontrons souvent des personnes qui semblent subir les événements au lieu de les prévoir. Elles acceptent d’être le jouet du temps en se soumettant à la pression qu’il exerce sur elles. Pourquoi ne pas apprendre à le gérer, à le maîtriser, à se définir dans ce que l’on projette de faire ? « Je n’ai pas le temps » est la réponse classique de ceux qui ne se rendent pas compte que le temps est en vérité assujetti à ce que nous faisons de notre vie.

Vous connaissez sans doute la métaphore du bocal ? Un professeur remplit devant ses étudiants un grand bocal vide avec de grosses pierres jusqu’au bord. Puis il verse du gravier à l’intérieur du bocal qui se glisse dans les interstices laissés par les pierres. Il demande alors à ses étudiants s’il peut encore introduire autre chose dans le bocal. « Non ! lui répondent-ils, le bocal est rempli de pierres et de gravier ! » Alors, il soulève un seau de sable et en déverse le contenu dans le bocal.
Celui-ci est désormais complètement plein.
« D’après vous, demande le professeur, puis-je rajouter quelque chose ? »
« Ah non ! Crient les étudiants, cette fois, le bocal est vraiment plein ! »

Alors, le professeur se penche, prend sous la table une bouteille d’eau et déverse le contenu dans le bocal. Moralité : sachez quelles sont vos grosses pierres, vos TOP priorités dans votre vie, dans votre entreprise, dans votre travail (et même dans votre vie personnelle !) Placez-les en premier ! Si vous versez d’abord le sable, vous ne pourrez jamais inclure vos grosses pierres. Définissez d’abord vos grandes priorités et accordez-vous le temps nécessaire en pleine conscience. Apprenez aussi à déléguer. Paradoxalement, vous devez en outre apprendre à moduler votre rythme d’action et à prendre du recul pour bien gérer votre temps.

C’est pourquoi le point de rencontre avec soi est un espace fondamental. En ce qui concerne la journée, dressez votre «to do list» mais n’omettez pas d’affecter vos priorités aussitôt après, en vous appuyant sur la grille présentée ci-dessous, en marquant, par exemple du chiffre « 1 », les tâches les plus prioritaires, du chiffre « 2 » les moins prioritaires, etc. Vous devez être en mesure de regarder votre agenda d’un œil neuf et d’analyser sans complaisance ce à quoi vous avez consacré votre temps et quel bénéfice vous en avez tiré.
Considérez par exemple les quatre dernières semaines passées et essayez de voir comment être plus efficient les quatre prochaines semaines.
Vous pouvez faire cet audit de votre productivité et de votre efficience sur un mois, un trimestre, une année.

CONSEIL ! Attention à ne pas subir le temps et à ne pas vous trouver acculé à toujours choisir le cadrant « Urgent et Important » dans vos activités. Les smartphones incitent à donner un caractère d’urgence à tous les appels reçus, mais les sollicitations sont-elles toutes importantes ?

Extrait du livre « Être un manager responsable », d’Alain MANOUKIAN, coach professionnel MySuccess

Consultez son profil de coach professionnel MySuccess !

Commandez son livre « Être un manager responsable » sur Amazon ! 

10.0 10

Noter l'article

Gérer son temps et ses priorités, cela s’apprend !

12
Article10.0
Reader Rating: ( 11 votes ) 7

About The Author Axel Manoukian

comments (4)

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>