Encore considéré comme un phénomène marginal il y a quelques années, les femmes sont aujourd’hui de plus en plus attirées par l’entrepreneuriat. Il faut savoir que plus de deux femmes sur trois préfèrent la création d’entreprise en comparaison avec le salariat car cela est perçu comme davantage enrichissant.

Le taux de chefs d’entreprise au féminin est en constante hausse et on estime à près de 5 millions le nombre de femmes entrepreneurs dans l’Hexagone.

 

Une démarche pas évidente

Toutefois, même si le nombre de femmes entrepreneures devient croissant, près d’un tiers des femmes restent dubitatives car elles signalent que le marché du travail demeure majoritairement masculin. Être une femme est encore trop souvent synonyme de moins de créativité, moins de persuasion, notamment auprès des investisseurs ou banquiers.

La France semble toutefois sortir du lot car 36% des postes occupés à la tête d’une entreprise sont le fait d’une femme tandis que la moyenne européenne avoisine les 33%.

Se battre contre les idées reçues

L’image de la femme subit toujours des clichés qui ont la peau dure : élever ses enfants, s’occuper de ses parents, gérer les dépenses du foyer et en plus manager plusieurs dizaines de personnes, est-ce vraiment possible ? Le rôle de la femme en entreprise, et notamment à sa tête, relève de l’hyperactivité.

En sommes-nous encore là en 2015 ? A bas les préjugés rétrogrades, n’est-ce pas !

Aujourd’hui, de plus en plus en de femmes font la une de grands magazines, des portraits de dirigeantes qui ont réussi avec brio à se hisser jusqu’au sommet de certaines groupes ou de certaines entreprises de renom.

D’autres clichés sont encore à combattre pour que la femme et l’entrepreneuriat marchent main dans la main.

Les femmes sont plus diplômées que les hommes et ceci est vrai à hauteur de 72% avec des niveaux de Bac + 5.

Les femmes sont souvent moins expérimentées : ceci est totalement faux puisque dans 63% des cas, elles ont déjà une expérience avant d’entreprendre.

 

Accompagnement

Pour que l’entreprise soit pérenne et sûre, il faut accentuer l’accompagnement des femmes dans le monde de l’entrepreneuriat : un réel accompagnement a un réel impact sur la vie de l’entreprise.

Les différents réseaux professionnels peuvent travailler à cela en apportant une attention particulière aux femmes, ce qui diminuerait les freins au développement de leur entreprise et leur permettrait de révéler tout leur potentiel.

L’ambition n’a pas de sexe, elle ne dépend que de l’environnement et de l’activité.

 

Pour aller plus loin

Être femme et manager

Coaching entrepreneur

About The Author Alain Manoukian

comments (0)

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>