Cathy Caprino, coach et conseillère en gestion de carrière qui a accompagné plusieurs milliers de femmes, parle de 7 principales limites qu’elle rencontre de manière récurrente en travaillant avec ses clientes. Même si certaines de ses conclusions peuvent vous paraître exagérées, lisez la liste de 7 obstacles les plus fréquemment rencontrés par des femmes qui les empêchent d’accéder à une carrière à laquelle elles aspirent. Cette liste vous permettra de réfléchir sur votre propre positionnement et de remettre en question certaines de vos habitudes ou de vos croyances qui vous limitent face à vos objectifs professionnels.

Voici donc les 7 comportements les plus fréquentes qui empêchent les femmes-de connaître le succès :

1) Lorsque vous dites « Non », cela signifie « Peut-être »

Vous devez d’abord identifier vos valeurs et vos priorités au travail et dans la vie en général, puis apprendre à les respecter en imposant des limites de ce qui vous paraît acceptable. Cela veut dire apprendre à communiquer et à articuler efficacement vos besoins, vos valeurs et vos désirs. Si vous ne tenez pas compte de vos croyances essentielles, en attendant que les autres devinent vos besoins, vous ne réussirez surement pas sur long terme. Aussi, si votre «non» signifie toujours «oui», «OK» ou «peut-être» ( ce qui veut dire que vous n’êtes pas capable de vous affirmer ou avez peur de dire «non») – alors vous aurez du mal à atteindre vos objectifs quelle que soit leur nature.

2) Vous pensez que vous connaissez votre « argument de vente », mais c’est loin d’être la cas

Que vous soyez salariée ou femme-entrepreneur, il vous faut à tout prix connaître votre USP (unique selling proposition) – votre argument de vente- c’est-à-dire, ce que vous avez ou ce que vous faites et ce qui vous distingue de la concurrence. Même si vous ne faîtes pas partie d’une entreprise et n’avez pas encore été confrontée à la recherche d’emploi, vous allez avoir beaucoup plus de succès dans tous les domaines de votre vie si vous parvenez à définir précisément en quoi êtes-vous unique et différente de ceux qui font la même chose que vous. Nombreuses sont des femmes qui au moment de lancer un nouveau projet, ont du mal à définir ou à nommer ce qui rend leurs produits, services ou projets différents ou meilleurs par rapport à ce qui existent sur le marché. Si vous n’avez qu’une vague idée de ce qui vous distingue ou si vous ne l’articulez pas clairement, vous risquez de passer à côté du succès.

3) Vous êtes accro aux contributions extérieures.

Dans la vie de chaque homme ou chaque femme d’affaires, il y a des moments où l’aide extérieure est une nécessité. Ces situations peuvent les amener à faire appel à un consultant, un mentor, ou à se former pour compléter leurs compétences. D’ailleurs, savoir quand vous avez besoin de l’aide extérieure pour franchir de sobstacles est incontestablement un point fort.

Malheureusement, beaucoup de femmes en début de carrière prennent cette règle trop à coeur et ne peuvent s’empêcher de rechercher des réponses à l’extérieur d’elles-mêmes. En particulier dans le contexte de start-ups et lors d’une création d’entreprise, les femmes peuvent avoir tendance à payer cher des conseillers en marketing ou à faire appel à toute sorte de gourous. Cependant, il est important qu’elles prennent conscience qu’à un moment donné, c’est à elles de faire le travail ! Au lieu d’investir son énergie et l’argent dans la recherche de l’aide, vous devez mobiliser vos propres talents et ressources pour aller de l’avant et faire évoluer votre situation.

Découvrez nos offres « Être femme et manager »

4) Vous n’apprenez pas des leçons que la vie vous adresse

C’est ce qu’on peut appeler aller à l’encontre de l’évidence, de la réalité. Très souvent, les femmes qui sont fortement orientées vers l’accomplissement de leurs objectifs, ont du mal à être résilientes et doivent franchir de nombreux obstacles avant d’atteindre leurs objectifs. Elles ont pris l’habitude d’être autonomes, indépendantes et capable de se maintenir en première ligne. Il est vrai que ces caractéristiques contribuent à la réussite mais à condition de rester à l’écoute de sa vie.

Or, l’expérience nous apprend que pour réussir, Il faut aussi admettre que le déni de la réalité n’est jamais une force. Ouvrez les yeux et essayez de comprendre le message que votre vie et votre carrière vous adressent. Soyez à l’écoute de votre intuition, tirez de bonnes conclusions de votre expérience et faites des réajustements pour remettre votre carrière et vos affaires sur les rails. Cela ne sert à rien de nier la réalité ! Soyez souple et courageuse ! Cultivez votre capacité d’apprendre à partir de l’expérience vécue et n’hésitez pas à l’intégrer dans vos projets d’avenir.

Découvrez nos offres « Retrouvez sa place après une absence longue durée »

5) Vous ne savez pas parler de façon convaincante de vous-même.

Cela peut paraître un cliché, mais ce n’en est sûrement pas un. Dans une entreprise, les femmes reçoivent souvent un feedback où on leur fait remarquer qu’elles ont du mal à parler d’elles-mêmes de manière convaincante. Au-delà de facteurs d’ordre culturel qui font que les femmes sont souvent réticentes à parler ouvertement de leurs réalisations, il n’en reste pas moins qu’elles ont une difficulté à se mettre en valeur en parlant avec conviction de leur travail et de leur carrière. Si vous n’arrivez pas à parler de vous d’une manière convaincante, dites-vous que personne ne le fera à votre place.

6) Vous abandonnez trop vite.

Parfois vous vous sentez usée, en colère et déçue au point de vouloir tout abandonner. Nous sommes tous passés par là ! Mais dans de nombreux cas, ce n’est tout simplement pas la meilleure solution. Si vous pouvez changer et améliorer votre situation actuelle, plutôt que de la fuir, vous verrez que vous en sortirez grandie : avec plus de confiance, de courage et de force que si vous aviez abandonnée. Il est primordial d’éviter «l’effet pendule », comme l’appelle Cathy Caprino, qui consiste à abandonner telle chose pour telle autre (carrière, poste, statut, relation, etc.) qui vous semble à l’opposé de ce qui vous fait souffrir. Dans la plupart des cas, passer d’un extrême à l’autre n’apporte pas la solution à votre problème.

7) Vous avez un problème de «Limite supérieure » de succès

Dans le livre « Le grand bond », Gay Hendricks parle du «problème de limite supérieure » qu’ont de nombreuses personnes. C’est ce que Caprino appelle la «limite supérieure » de succès. A partir du moment où vous le dépassez, vous perdez la sensation de confort et ressentez la peur face à l’ampleur de votre réussite (amour, récompense financière, santé, etc.). Par exemple, il arrive assez souvent que l’on évalue la valeur de son travail en se comparant à ce que font les autres. Si un jour il vous arrive d’avoir un revenu supérieur à un seuil que vous vous êtes fixé, il est probable que vous ayez un sentiment d’inconfort ou que vous soyez envahie par une pensée que vous êtes un « imposteur ». Ce mécanisme peut s’appliquer également à la vie personnelle et s’exprimer comme une « limite supérieure de bonheur » par exemple. Il est donc essentiel de prendre conscience de ses propres « limites supérieures » et de les réajuster. Pourquoi? Parce que nous sommes tous capables d’atteindre beaucoup plus que ce que nous croyons possible !

Découvrez nos offres « Équilibre vie professionnel et vie personnelle »

Et maintenant, réfléchissez quelle est votre «limite supérieure » de réussite. Etes-vous prête à la relever ?

Si certains de ces sept comportements vous concernent, défiez-les un par un ! Trouvez de nouvelles manières d’accroître une limite supérieure de votre succès et de votre bonheur, et commencez à vivre l’épanouissement, le succès et la joie que vous attendez et que vous méritez.

—————————————————–

My Success contribue au développement des potentiels féminins à tout stade de leur carrière. Notre objectif est de faciliter l’accès des femmes à des postes à responsabilité et de les aider à avoir plus de visibilité au sein de l’entreprise.

Article être femme et manager de Yolande
Coach référencé MySuccess
Consultez son profil !

10.0 10

Noter l'article

Femmes en entreprise : les 7 limites qui freinent leur évolution !

8
Article10.0
Reader Rating: ( 7 votes ) 3.5

About The Author Axel Manoukian

comments (0)

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>