A l’heure de la mondialisation, partir étudier à l’étranger, quand on est étudiant, est devenu aujourd’hui une condition préalable pour commencer dans sa vie professionnelle.

A tel point qu’un étudiant français sur 3 est ou s’apprête à quitter l’Hexagone au cours de ses études pour accumuler une nouvelle expérience pratique.

Une tendance au voyage qui se confirme

Nous l’avons tous entendu au moins dans notre vie : « les voyages forment la jeunesse ».

Cet adage est toujours en vigueur en France car près d’un tiers des étudiants français partent du pays pour effectuer leurs études à l’étranger.

Selon une enquête du Céreq (Centre d’études et de recherches sur les qualifications), les chiffres parlent d’eux-mêmes.

4 grandes motivations ressortent pour une telle mobilité chez les jeunes français : le stage concerne 44% des déplacements à l’étranger, ensuite le séjour linguistique en lui-même et le séjour universitaire à hauteur de 40% et le travail qui représente 25%.

La majorité de stages à l’étranger dure moins de 2 moins.

Une tendance  à rester en Europe

Même s’ils désirent voyager, les étudiants français choisissent de demeurer en Europe.

Près de 66% des déplacements à l’étranger ont lieu en Europe, 16% en Amérique et tout juste 9% en Afrique.

Les pays les plus attractifs pour partir durant ses études sont le Royaume-Uni (16%) et l’Allemagne (11%).

A noter que ceux qui décident de partir plus loin partent également plus longtemps : près d’un tiers des voyages à l’étranger hors Europe dure entre 3 et 5 mois et cela tombe à 14% pour un séjour d’un mois.

La durée, enfin, de ces séjours à l’étranger durant les études augmente en fonction du niveau des études : 90% des collégiens et lycéens partent moins d’un mois tandis que les étudiant en études post-bac  avec un niveau Licence partent entrent 3 et 5 mois.

Ceux qui sont en Master partent généralement plus de 6 mois.

Les raisons d’étudier à l’étranger

  • Avoir une opportunité de voyager : pouvoir profiter du temps scolaire ou universitaire pour découvrir une nouvelle culture, une autre façon de vivre et de travailler.
  • Pouvoir apprendre ou améliorer une langue étrangère : grâce à une immersion totale, l’efficacité est au rendez-vous.
  • Redécouvrir sa propre culture : c’est souvent en s’éloignant de ses racines que l’on découvre véritablement qui l’on est, ce que l’on aime, ce que l’on veut et ce que l’on ne veut pas.
  • Elargir sa vision des autres cultures : qui dit ouverture sur soi dit aussi ouverture sur els autres. C’est le meilleur moyen des avoir ce qui se passe hors des frontières hexagonales.
  • Développer de nouvelles compétences : l’étudiant va pouvoir découvrir une nouvelle façon de travailler, s’initier à de nouvelles pratiques, relever des défis inédits, apprendre à faire face à l’inconnu et à s’adapter rapidement.
  • Avoir une valeur ajoutée à votre CV
  • Accroître les opportunités de travail.

 

A lire aussi, notre article sur comment décrocher un contrat en alternance ?

About The Author Alain Manoukian

comments (1)

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>