En France, déléguer est souvent mal perçu et ce n’est pas un réflexe automatique de la part des dirigeants.

En effet, celui qui délègue ne fait pas toujours confiance ou ne veut pas céder son pouvoir ou ses responsabilités. Du côté de celui qui reçoit lesdites responsabilités, il a souvent l’impression que c’est un surcroit de travail sans réelle valeur ajoutée.

Pourtant, la délégation est un des piliers pour réussir en entreprise.

Qu’est-ce que c’est déléguer  ?

Pour bien déléguer, il faut d’abord comprendre de quoi on parle : déléguer, ce n’est pas se débarrasser d’une tâche ingrate, ce n’est pas transmettre des instructions pour exécuter cette fameuse tâche. Déléguer, ce n’est pas abandonner ni sous-traiter.

C’est partager une partie des responsabilités et du pouvoir, c’est aussi prendre le risque de parier sur un collaborateur pour faire avancer un projet.

Comment déléguer ?

Voici 10 points pour tenter de déléguer de la meilleure façon possible.

. Sélectionnez une personne qui sera capable d’accomplir la tâche que vous lui confiez puis donnez-lui l’autorité nécessaire pour y parvenir.

. Communiquez clairement sur ce que vous attendez : la façon de faire, les résultats attendus, l’importance de la tâche, le temps imparti.

. Sachez déléguer les tâches ingrates comme les tâches intéressantes car vous risquez de diminuer la motivation des autres.

. Déléguez progressivement, ne donnez pas tout d’un bloc.

. Déléguez en avance : essayez de prévoir et d’anticiper les responsabilités avant qu’il ne soit pas trop tard ou que vous soyez débordé.

. Informez toutes les personnes concernées par le projet ou la tâche en question afin d’éviter tout quiproquo ou toute gêne ; l’important est de conserver la cohérence dans votre équipe. Veillez à ce que tout le monde ait bien compris que telle personne est en charge de ladite tâche.

. Faites confiance et laissez la personne diriger pour qu’elle s’organise comme bon lui semble pour effectuer le travail demandé.

. Assurez-vous quand même du bon déroulement de la situation et apportez un feedback positif si possible pour les étapes franchies.

. Soyez cohérent avec vous-même : vos attentes ne doivent pas changer et s’il y a des modifications à effectuer, parlez-en avec la personne concernée.

. Faites un point en privé : montrez-lui comment faire si les résultats ne sont pas à la hauteur de vos attentes, parlez-lui concrètement pour lui donner de nouvelles clés pour réussir.

Article d’un coach professionnel MySuccess, découvrez les coachs MySuccess

Découvrez nos offres de coaching

10.0 10

Noter l'article

Déléguer oui, mais comment ? 

5
Article10.0
Reader Rating: ( 4 votes ) 6.6

About The Author Axel Manoukian

comments (2)

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>