50 ans, c’est toujours un âge charnière dans une vie professionnelle et il arrive fréquemment que l’on veuille changer d’orientation. La reconversion professionnelle est toujours possible, vous pouvez transformer ce rêve en réalité, donner une seconde impulsion à votre carrière.

Toutefois, avant de prendre la décision de changer de carrière à 50 ans, il faut prendre le temps de la réflexion. Posez-vous quelques questions au préalable : que souhaitez-vous faire vraiment ? Comment votre nouveau projet peut-il s’articuler autour de votre vie personnelle et professionnelle ?

N’hésitez pas à en parler autour de vous et faites aussi un premier bilan de compétences pour commencer à y voir plus clair.

 

Les premières étapes pour changer de carrière à 50 ans

Il est important de bien vous connaître, de savoir quelles sont vos ressources, ce que vous désirez, ce que vous attendez du monde professionnel.

Qu’est-ce qui vous rend heureux ? Qu’est-ce qui vous fait avancer dans la vie ? Ces premières informations vont orienter dès le départ votre prise de décision en matière de carrière.

Ensuite, prenez le temps de bien réfléchir à ce changement : peut-être avez-vous toujours eu envie de faire telle activité ? Peut-être n’avez-vous pas eu le temps à 30 ou à 40 ans d’y penser et de franchir le cap ?

Aidez-vous d’un professionnel : soit à partir d’un bilan de compétences, soit en allant à la rencontre d’autres professionnels qui ont vécu ce genre d’expériences, il est impératif là aussi de vous confronter à la réalité.

Apprenez aussi à mettre à jour votre CV, à actualiser vos connaissances, à les développer, à suivre des formations.

Maitrisez votre métier sur le bout des doigts, faites-en sorte de vous montrer curieux et de toujours en vouloir plus.

La peur n’évite pas le danger : vous connaissez peut-être cet adage et dans ce cas précis, il peut s’avérer exact.

Le changement, partir vers l’inconnu (ou presque) sont toujours vecteurs de stress, d’anxiété. N’ayez pas peur d’en discuter avec votre entourage proche mais aussi avec vos collègues de travail. Ils auront peut-être une aide à vous proposer, des conseils à apporter.

Faites un bilan de compétences et soyez réaliste avec votre potentiel : donnez-vous des objectifs réalistes, faisables et savourez les petits succès qui s’accumulent peu à peu.

Mettre l’accent sur votre expérience : pour changer de cap pro à 50 ans, vous devez mettre en valeur ce que vous avez réalisé, vos succès ainsi que vos échecs professionnels, sachez accepter l’évolution de votre carrière et dégagez-en des points positifs.

Autres conseils

  • Déterminez quel type de changement vous désirez : changement de poste, de lieu de vie, d’entreprise, changement de métier ?
  • Retrouvez ce qui vous motive : quels sont vos rêves, vos aspirations ? Vos valeurs ?
  • Quelles sont les ressources externes ? Quelles est la réalité du marché ? Quelles aides financières existe-t-il ? Quel est votre budget initial ?

 

Pour aller plus loin

Redéfinir son projet professionnel

Réussir sa transition professionnelle

About The Author Alain Manoukian

comments (0)

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>