Tout le monde le sait, le sport est un élément essentiel à notre bien-être en général et à notre bien-être au travail.

Pour être en bonne forme physique, pour ne pas grossir, pour muscler notre cœur, pour rejeter les toxines, pour oxygéner notre cerveau et toutes les cellules de notre corps, pour éviter des douleurs dorsales et tant d’autres choses également.

Mais la pratique d’un sport est-elle nécessaire quand on travaille ? Quelle relation entretiennent le monde de l’entreprise et le sport ?

Faut-il y voir un rapport de cause à effet au niveau de la productivité ? Il semblerait que oui.

Un premier bilan

De récentes études québécoises ont démontré que chaque somme d’argent investie dans des programmes destinés à améliorer les habitudes du salarié, au niveau de sa santé et sur son environnement proche, rapporte jusqu’à fois sa valeur en termes de productivité.

Cette même étude, issue de santé canada, démontre une fois de plus qu’un employé est qui actif physiquement est plus productif jusqu’12% par rapport à son homologue sédentaire.

Cette étude conclue que les employés qui pratiquent une activité physique régulière et qui sont en parfaite forme physique sont plus flexibles, plus efficaces, plus alertes et plus énergiques et affichent aussi une meilleure résistance face au stress.

Le sport  et la productivité au travail

Sport et entreprises

D’après un récent sondage, les principales raisons qui empêcheraient les Français de s’adonner à leur sport favori seraient le manque de temps, les contraintes familiales et professionnelles.

En effet, après une dure journée au bureau, il n’est jamais facile de se donner un coup de pied s aux fesses pour prendre à une activité physique.

Le sport apportant de nombreux bienfaits tant physiques que psychologiques, les entreprises ont tout intérêt à donner l’opportunité à leurs employés de participer à des activités physiques régulièrement en les intégrant dans le temps total d’une journée de travail.

Contrairement aux idées reçues, il n’y a pas que les grosses entreprises qui peuvent proposer des salles de fitness comme chez Google ou Facebook.

Aujourd’hui, les PME disposent aussi de moyens pour encourager la pratique du sport même en ayant un budget serré.

Comment ? En organisant des marathons, des matchs de foot, de volley, de basket, en organisant des journées sportives, des randonnées.

Cela va libérer du stress chez les employés.

Dynamiser la productivité

En créant des équipes participant à des compétitions, cela facilitera les rencontres ainsi que la création de liens solides entre employés.

Le sport, quel qu’il soit, favorise toujours les échanges d’expériences et ce sera aussi le cas au sein de l’entreprise, quelle que soit la structure participante.

Les activités sportives sont le cadre idéal pour recevoir des leçons de travail d’équipe, de concentration, de discipline et de challenge à relever.

Sur le plan purement physiologique, le sport au sein de l’entreprise améliore les habitudes alimentaires, et donc participe à la bonne santé des employés, à leur bien-être en réduisant aussi le taux d’absentéisme, ce qui donnera là aussi un impact positif sur la productivité.

A lire aussi, notre article sur le « droit à la deconnexion » des salariés.

About The Author Alain Manoukian

comments (0)

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>