People Holding Coach

Avec la démocratisation du métier de coach et le nombre croissant de professionnels de coaching en France, 1500 coachs recensés par La Société Française de Coaching*, il est utile pour un client potentiel d’avoir de bons repères pour s’orienter dans le dédale d’écoles de formation en coaching, d’annuaires professionnels, de portails et de sites, afin de bien choisir un coach qui peut lui apporter une vraie valeur ajoutée.

Puisque le marché de coaching qui se développe en France à très grande vitesse n’est pas réglementé – ce qui est le cas des professions telles que psychologue ou de psychothérapeute – le particulier qui recherche un coach peut parfois avoir de mauvaises surprises, et, s’il n’est pas suffisamment averti, tomber sur des personnes qui exercent ce métier sans aucune formation préalable ni de déontologie professionnelle, indispensables pour faire ce métier.

Vous êtes intéressé par le coaching et avez dans votre entourage des personnes qui ont tiré le plus grand bénéfice de ce type d’accompagnement. Vous avez envie de suivre leur exemple mais ne savez pas comment vous y prendre pour bien choisir votre futur coach. Tout d’abord, n’oubliez pas que nous sommes tous différents et que le coach de votre ami ou conjoint n’est peut-être pas celui qui saura le mieux répondre à vos attentes.

Il est donc nécessaire de réfléchir sur vos objectifs, vos priorités du moment et vos attentes pour établir une liste exhaustive de critères auxquels votre futur coach devrait absolument répondre pour vous apporter une satisfaction maximum. En effectuant ce travail, vous maximisez tout simplement vos chances de trouver un coach compétent et capable de vous orienter rapidement vers une solution à votre problème d’ordre personnel ou professionnel.

Voyons tout d’abord la manière dont les gens déclarent vouloir choisir leur futur coach. Voici les éléments que j’ai pu recueillir en réalisant une petite enquête terrain. À la question ouverte « Selon quelles critères choisiriez-vous votre futur coach, si vous en aviez besoin ? » posée à des personnes qui se déclaraient comme « A priori intéressées par le coaching », j’ai pu relever les éléments suivants : la qualité du contact, les capacités d’écoute, les compétences professionnelles, une formation en coaching, un diplôme d’études supérieures, l’expérience professionnelle, le nombre d’années d’exercice, la localité, le prix, et encore, la spécialité, la méthodologie utilisée, l’appartenance à une association professionnelle, la certification, …

Pour vous aider à voir plus clair dans tout cela, avant de rechercher un coach, il est bon d’engager une réflexion à trois niveaux : vous et le coaching, votre situation, le coach.

6) – L’Expérience

– Nombre d’années d’expérience, exerce-t-il son activité à temps plein ou à temps partiel ?

– Nombre de clients accompagnés, leur profil, types de problématiques

– Exemples d’accompagnements réussis, bénéfices obtenus par les clients

7) – La Spécialité, par exemple : coaching de carrière, coaching sportif, coaching de crise, coaching de relation, coaching de managers, coaching d’équipe, coaching parental, coaching de créateurs d’entreprise, coaching d’étudiants, …

8) – Le cadre du contrat et modalités : nombre et durée de séances, fréquence, séance en face-à-face ou à distance, possibilité d’échange de mails entre les séances, prix, ….  Outils employés par le coach ainsi que ses références théoriques, exemple : Analyse Transactionnelle, Palo Alto, PNL, Approche Systémique, Ennéagramme, approche cognitivo-comportementale (TCC),  …

9) – La Crédibilité d’UN coach :

Motivation qui a amené le coach à s’investir dans son métier

Appartenance à des Associations Professionnelles ou à des écoles de coaching

Déontologie professionnelle à laquelle souscrit le coach (ce point est primordial !)

– D’autres activités parallèles, exercées par le coach (exemple : conseil, formation, enseignement, écriture, arts plastiques, ..)

Site internet permettant d’approfondir les informations sur le coach

Publications : ouvrages, articles dans le domaine du coaching et du développement personnel

10) – Le Budget nécessaire : coût d’une séance, budget mensuel, modalités de paiement

Vous pouvez également poser à votre futur coach d’autres questions qui vous semblent appropriées et qui pourront vous aider à vous faire une idée sur les qualifications de ce professionnel et sur ses aptitudes à répondre à vos attentes.

Une bonne façon de vous faire une opinion sur votre futur coach est de lui demander une séance échantillon que beaucoup de coachs certifiés proposent systématiquement. Cette séance d’une trentaine de minutes, non payante et sans aucun engagement, vous permettra d’évaluer la méthode de travail du coach, ainsi que ses compétences en coaching.

Après la séance, posez-vous les questions suivantes :

Le coach :

  • A-t-il des capacités d’écoute ?
  • Est-il capable de poser les bonnes questions ?
  • Sait-il vous motiver et vous encourager efficacement ?

et

  • Globalement, vous inspire-t-il confiance ?

Alors, la balle est maintenant dans votre camp !

Si vous êtes en train de vous poser la question si oui ou non vous devriez vous lancer dans le coaching, vous avez désormais toutes les clés en main pour réussir votre choix d’un professionnel de qualité.

* * *

2ème partie de l’article de Yolande, coach professionnel MySuccess
10 choses à savoir avant d’entreprendre un coaching 2/2

Consultez le profil de Yolande

10.0 10

Noter l'article

10 choses à savoir avant d’entreprendre un coaching – 2/2

4
Article10.0
Reader Rating: ( 3 votes ) 9.8

About The Author Axel Manoukian

comments (0)

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>